All for Joomla All for Webmasters

La GPEC évolue

L’éditeur lyonnais Foederis réunissait le 14 juin à Paris sa convention clients bi-annuelle. Les interventions furent centrées sur les problématiques actuelles des services RH de toutes tailles d’entreprises. L’occasion pour nous d’enrichir nos connaissances et par voie de conséquence les vôtres en la matière.

Une réforme succède à l’autre dans le domaine des RH comme dans bien des domaines. Cela fait le bonheur des experts et des spécialistes. Alain-Frédéric Fernandez, expert en ingénierie de la formation, actif auprès de la Sorbonne et de Sciences Po, en fait partie.
Il évoqua en particulier le CPF, compte personnel de formation, qui s’est substitué au DIF. « Le CPF représente un vrai changement de société, ose-t-il, car désormais les salariés deviennent acteurs de leur plan de formation personnel ». Si l’entreprise peut accompagner le collaborateur dans son projet, le coaching viendra essentiellement du CEP (conseiller en évaluation professionnelle), issu des rangs de l’Apec, de Pole Emploi, des Foncegif ou encore des missions locales. « Le CEP est le chaînon manquant de la formation professionnelle, synthétise Alain-Frédéric Fernandez, car auparavant on demandait aux salariés de se former, mais on ne savait pas dans quel but précis, à l’avenir on ne formera que ceux qui ont un projet ». S’il reconnaît que le CPF est une bonne idée, tout en regrettant que l’on ait arrêté un peu tôt le DIF(1), qui portait à peine ses fruits, Alain-Frédéric Fernandez constate que pour le moment, le CPF ne fait pas recette. A peine 3 millions d’inscrits à ce jour, parmi 23 millions de salariés. Il semble que beaucoup ignorent qu’il faut s’enregistrer auprès de la Caisse de Dépôts, pour ouvrir un compte et cumuler ses heures.
3 millions d’inscrits, 302 000 formations financées et validées à ce jour… dont 80% destinées à l’apprentissage de l’anglais ! Du coup, les caisses des OPCA sont pleines et l’on peut en profiter en ce moment pour financer des formations, au-delà du quota d’heures cumulé. La formation peut évidemment aussi s’effectuer en interne à l’initiative de l’entreprise. Notez qu’un contrôle plus étroit des OPCA est prévu à cet égard, lorsque bien sûr ces dernières participent au financement.

[…]