All for Joomla All for Webmasters

 

 

 

 

 

De la déception dans l'air

 / décembre 2018

L’économie s’est montrée moins dynamique au dernier trimestre pour des raisons multiples, et pas seulement la crise dite des gilets jaunes.
Il n’en fallait pas davantage pour saper le moral des chefs d’entreprises, en particulier ceux qui font partie de notre panel récurrent, et que nous interviewons régulièrement. Ainsi, 44% (-2) envisagent un CA ou des prises de commandes à la hausse dans les trois prochains mois. Cette baisse du nombre des optimistes demeure cependant à relativiser, car nous avions atteint ces derniers mois des sommets historiques.
A l’inverse, 16% (+2) des dirigeants sollicités prévoient un recul de leurs commandes ou de leur CA, tandis que 40% (=) les voient se stabiliser.
Nos autres indicateurs suivent le même chemin d’une pente douce.
Prenons l’exemple du budget communication et publicité. Il devrait évoluer encore à la hausse dans 44% (-1) des entreprises consultées, et à la baisse dans encore seulement 16% (+1) d’entre elles. 40% maintiendront une pression promotionnelle et publicitaire constante.
Du côté de notre troisième thermomètre, celui de l’évolution des effectifs commerciaux, la température est également en baisse. 21% (-2) annoncent désirer accroître leur effectif commercial dans les trois prochains mois, alors que 2% vont au contraire le diminuer. L’immense majorité (77%, +2) se contentera du statu quo, hors turn over habituel.
Soulignons que le nombre de sans-opinion à nos trois questions récurrentes est de nouveau à la hausse (respectivement 10%, 10% et 9% au lieu de 9%, 9% et 8% lors de notre enquête précédente. C’est toujours le signe d’une incertitude sous-jacente.