All for Joomla All for Webmasters

 

 

 

 

 

Un air de printemps précoce ?

/ mars 2019

Sont-ce là les effets d'une deuxième quinzaine de février aux allures printanières ? Ou les conséquences de l’apparente reprise en main de la situation par le président de la République ? Toujours est-il que notre enquête menée fin février auprès de notre « panel » de dirigeants de PME-PMI révèle une amélioration assez sensible de leur moral, après, il est vrai, des mois plutôt sombres. Tous nos indicateurs virent au vert tendre.
Ainsi en est-il du premier, celui qui constate les perspectives d’évolution du CA ou des prises de commandes à court terme. 45% (+1) des dirigeants consultés les envisagent à la hausse, contre 15% (-1) à la baisse. 40 % (=) ne perçoivent pas le changement sensible à venir.Dans le même temps, 45 % (+1) désirent accroître leurs efforts en matière de communication et de publicité. On est là à des niveaux historiquement très élevés, du reste depuis plusieurs mois.15 % (-1) seulement vont en revanche diminuer la pression en la matière, et 40 % (=) la maintenir à l'identique.Quant à notre troisième indicateur, celui relatif à l'augmentation des effectifs commerciaux (hors turn over habituel), il démontre une plus grande appétence au recrutement, puisque 22 % (+1) de nos interlocuteurs annoncent vouloir les augmenter. Seuls 2 % (=) s’apprêtent à les diminuer, tandis que 76 % (-1) les maintiendront à l’identique.Il convient de souligner que le nombre de sans opinion à nos trois questions récurrentes recule légèrement, respectivement à 9 %, 9 % et 8 % au lieu de 10 %, 10 % et 9 %, ce qui démontre également une plus grande confiance en l’avenir, à tout le moins une visibilité élargie. Mais attention, le printemps précoce peut connaître des à-coups !