All for Joomla All for Webmasters

 

 

 

 

 

Vente à distance : les mutations ne sont pas finies

Le salon VAD Conext aura lieu à Lille du 22 au 24 octobre. Fondé à l’initiative de La Poste il y a quinze ans, géré actuellement par GL Events, il a beaucoup évolué depuis. La Fevad (Fédération des entreprises de vente à distance) en est toujours partenaire aujourd’hui. L’occasion pour nous de faire un point sur le métier avec Marc Lolivier, son délégué général.

 
Marc Lolivier se félicite d’emblée de la « réoxygénation » du salon, et plus généralement de la région du Nord, « berceau de la VAD » grâce au pôle de compétitivité bâti autour des métiers du e-commerce et à l’investissement de ce secteur par le groupe Mulliez (enseignes Auchan, Decathlon…), fortement implanté autour de Lille.
Un des grands enjeux du e-commerce est d’ailleurs « l’arrivée en force de la grande distribution ». Cela favorise d’ailleurs le maintien d’une croissance du e-commerce à un très haut niveau, toujours à deux chiffres, et évaluée à 12% sur 2015, après déjà 11% en 2014.
Cette hausse très significative porte le montant du CA induit à environ 50 milliards d’euros de ventes « directes » soit, selon Marc Lolivier, 8 à 9% de l’ensemble du commerce de détail en France. Cette part reflète cependant imparfaitement l’impact du e-commerce selon les secteurs, par exemple 40% dans les voyages, plus de 20% dans l’univers des produits techniques, et seulement 4% dans l’alimentaire.