All for Joomla All for Webmasters

 

 

 

 

 

Vers le beau temps ?

/avril 2021

Alors que nous approchons peut-être du bout du tunnel, notre enquête de fin avril auprès de notre « panel » de dirigeants de PME–PMI ne révèle pas de changement fondamental d’attitude par rapport à la précédente, qui datait de début février. Les variations sont minimes. On a l’impression que les dirigeants retiennent encore – cela dépend des secteurs – leur souffle. Ainsi, le nombre de ceux qui envisagent une progression de leur CA ou de leurs prises de commandes à un horizon de trois mois ne gagne qu’un petit point (38 %, 1), au détriment de ceux qui les voient seulement se maintenir (43 %, -1). Les « baissiers » demeurent au seuil de 19 %, après une chute importante il est vrai.
Quant aux investissements en publicité et en communication, qui sont un très bon indicateur de l’optimisme – ou du pessimisme – des dirigeants, il devrait être à la hausse assez nette chez 41 % (+2) des responsables consultés, alors qu’ils seront stables chez 40 % (-2) d’entre eux. Ceux qui souhaitent réduire la pression (19 %) ne bougent pas. Voilà un clignotant clairement au vert. Notre troisième indicateur – celui de la modification de l'effectif commercial – affiche, en revanche, une complète stabilité par rapport à l'étude précédente. 76 % des responsables interrogés les maintiendront à l’identique, tandis que 23 % (=) le feront varier à la hausse,
et 1 % (=) à la baisse. Statu quo de ce côté-là, mais à un niveau d’intention d’accroissement de l’équipe commerciale – hors turn over habituel – historiquement élevé. Remarquons enfin que le nombre de sans opinion à nos trois questions récurrentes (respectivement 15%, 14% et 12%) reste élevé. L’incertitude demeure donc…
La conclusion de tout cela, c’est qu’on va plutôt vers le beau temps, mais que les chefs d’entreprise craignent que d’autres écueils puissent encore se trouver sur leur chemin.