All for Joomla All for Webmasters

 

 

 

 

 

 

Un temps d’arrêt

/octobre 2021

Après leur embellie notable de ces derniers mois, les prévisions d’évolution de la conjoncture au plus près du terrain, celles réalisées par les dirigeants de PME-PMI, en particulier ceux appartenant à notre panel régulièrement sondé par nous, sont un peu moins prometteuses que précédemment.

Disons que l’on garde le moral, mais que l’on commence à être préoccupés par des facteurs perturbants : inflation des matières premières et des semi-produits, raréfaction de certaines ressources, problèmes liés au transport par bateau (prix du fret maritime à la hausse, défaut de conteneurs…).

Néanmoins, on ne constate pas à ce stade d’affolement. Les carnets de commande sont souvent bien pleins. Ainsi, 40 % des interrogés (=) prévoient une hausse de leur CA ou de leurs commandes à court terme, alors que 16 % (-1) les voient, au contraire, s’orienter à la baisse et 44 % (+1) se maintenir au statut précédent.

Notre deuxième indicateur est plus clairement dans le vert, puisque 45 % (+1) des dirigeants prévoient de renforcer leurs investissements en communication et publicité dans les prochains mois, alors que seulement 17 (-1) d’entre eux s’apprêtent à les réduire. 38 % (=) les maintiennent étales.

C’est peut-être du côté de notre troisième indicateur que l’on est davantage dans l’orange depuis trois mois. En effet, le nombre de dirigeants songeant à augmenter leur effectif commercial – toutes choses égales par ailleurs, recule de nouveau légèrement à 22 %
(-1), alors que 77 % (+1) ne bougeront pas le curseur et que 1% (=) vont carrément diminuer la voilure dans ce domaine.

Notons que le nombre de sans-opinion à nos trois questions respectives baisse encore à récurrentes 11%, 10% et 9 %. Le signe que le brouillard s’est dissipé.